Auteur, écrivain et conférencier

A propos…

UN PETIT NOUVEAU vient de paraître : (Mai 2019), mon premier « polar » : une nouvelle enquête du célèbre policier BONNIER (préfacé par Jacques Bruyas, créateur de Bonnier) :
« EAUX TROUBLES EN DOMBES ».

IL ARRIVE !
Très bientôt, aussi, le premier ouvrage édité par l’Académie Littéraire et Historique du Val de Saône (A.L.H.V.S) avec « EN ROUTE , je vous emmène à mes côtés, découvrir ou re-découvrir ce qu’était, à l’époque pompidolienne, le quotidien des VRP et sillonner, en long, large et travers, l’hexagone sur des routes enneigées : les autoroutes, alors, étaient fort rares ! A l’aide d’anecdotes vécues, tantôt cocasses, tantôt émouvantes, drôles ou tout simplement inattendues.. A paraître en juin 2019. En vente chez l’auteur…

Concours et prix

  • Encore primé au Concours de nouvelles 2017 d’Enlivrez-vous Yenne (2ème, derrière mon talentueux compère Eugène FABRY qui, une fois encore, me coiffe au poteau avec quelque jubilation).
  • Après avoir remporté plusieurs prix (dont le 2ème) au concours de nouvelles 2015 d’Enlivrez-vous Yenne, j’ai été primé par Arts et Lettres de France, à son 48ème concours international (2016) :
  • 3ème Prix pour « Retrouvailles » (1), section Nouvelles.
  • 1er Accessit pour « La maudite poudre », comédie inédite, section Théâtre,  jouée en juin 2017 à la MJC d’Ambérieu-en-Bugey (mise scène de Martine MAILLET) et publiée dans « Un temps aux écrivains » N° 2 (Ed. MaBoza, Lyon, mars 2019).

(1) éditée par L’Harmattan dans le recueil « Au cœur de ma plume ».

Elu Vice-Président de l’UERAA

Élu Vice-président de l’Union des Écrivains d’Auvergne Rhône-Alpes (UERAA) à la dernière Assemblée Générale (2016) : merci à tous de cette marque de confiance, qui m’honore et dont j’espère bien me montrer digne !

Portrait chinois

Si on me demandait : Serge, qu’aimerais-tu être…

…Si tu étais un animal sauvage ?
– je répondrais, sans hésiter, un loup blanc

…Si tu étais un animal domestique ?
Un chat « continental » (= de gouttière) … entier, bien sûr !

…Si tu étais une plante ?
Un arbre, sous lequel les jeunes amoureux aimeraient venir se faire des serments, et les vieux couples se souvenir des leurs…

…Si tu étais un outil de travail ?
Un stylo… pour continuer à écrire !

…Si tu étais un instrument de musique
Un violon… pour le plaisir de vibrer et de faire vibrer.

…Si tu étais un paysage ?
Un coucher de soleil, vu d’un cap breton.

Serge de FAREINS